Walles KOTRA, président de l'association Iothekeun, originaire de Tiga, débute sa scolarité à l'école publique de la tribu. Pour poursuivre sa scolarité, il devra d'abord partir à Nouméa (où il obtiendra le baccalauréat), à l'université de Bordeaux ensuite avant de rejoindre l'école supérieure de journalisme (ESJ) de Lille.

Diplômé de l'ESJ, il rallie par la suite la rédaction de RFO Nouvelle-Calédonie en tant que journaliste.
A partir de 1989, il occupera successivement à Paris les postes de journaliste au siège de la société, puis chef du service politique, et enfin directeur de l'information de RFO.
De retour à Nouméa en 1994 comme directeur régional de RFO, il repart à Paris en 1998 comme Directeur des relations internationales, retrouvera le Pacifique en 2002 au poste de Directeur régional de RFO Polynésie, sera basé à Paris en 2005 en tant que Directeur délégué de France ô.

Depuis 2011, il exerce à nouveau les fonctions de Directeur régional de Nouvelle-Calédonie première. Walles KOTRA s'intéresse à l'évolution de la société calédonienne et en particulier aux mutations très importantes du monde kanak.
Il couvre de nombreux événements politiques calédoniens, présente lui-même des émissions politiques, est l'auteur de plusieurs documentaires.

Passionné par le Pacifique, il a été le promoteur de deux manifestations régionales, l'Université de la Communication de l'Océanie et le Festival International du Film Documentaire Océanien.


Christian COURALET a vécu près d'une dizaine d'années en Nouvelle-Calédonie, a été un des acteurs de la mise en place du programme
" 400 Cadres " issus des Accords de Matignon.
Il exerce depuis plus de 20 ans une mission d'accompagnement d'étudiants et stagiaires originaires du Pacifique, principalement de Nouvelle-Calédonie, en formation en France métropolitaine.
Il a, dans le même temps, développé un réseau important dans l'enseignement supérieur et dans le milieu éducatif de manière générale.
Il se rend régulièrement en Nouvelle-Calédonie dans le cadre des missions qui lui sont confiées.


Isabelle DRIVET a vécu douze années en Nouvelle-Calédonie, elle a occupé pendant la moitié de son séjour calédonien la fonction de conseillère d'orientation psychologue au CIO de Nouméa, et durant l'autre moitié le poste de conseillère en formation à l'ACESTE-CNAM à Nouméa.
Ses missions principales consistaient à accompagner les publics demandeurs de formation initiale, principalement en métropole mais aussi en Nouvelle-Calédonie.

Depuis mi-2011 et son retour en métropole, elle travaille comme formatrice auprès de jeunes et d'adultes autour de la construction du projet professionnel et comme conseillère d'orientation psychologue. Avec une bonne connaissance de la Nouvelle-Calédonie et de la métropole, elle souhaite apporter son aide aux jeunes calédoniens afin de faciliter leur adaptation et les aider dans la réalisation de leurs projets.